Interview du 6 juin 2016.
Il a tout pour lui, Thomas Enhco. Un pedigree, des moyens étendus et l’envie d’y aller. La musique ce n’est pas un box ou des cases, c’est un terrain d’aventures que parcourt notre jeune homme d’un pas assuré et en toute liberté.

Voici son programme :

– J. Brahms, Sonate pour violon et piano n°1, op.78, 1er mvt, par Henryk Szeryng & Gary Graffman
– R. Strauss, Quatre derniers Lieder, “Beim Schlafengehen”, par Jessye Norman et le Leipzig Gewandhaus Orchestra dirigé par Kurt Masur

Et pour les Madeleines :

– Raffi, “Baby Beluga”
– Léo Ferré, “Avec le Temps”
– Keith Jarrett, “When I Fall in Love”

Watch the video